Merci à toi, gilet jaune.

"Jaunes et jolies" - Champs Elysées. c.Antoine Muselle
"Jaunes et jolies" - Champs Elysées. c.Antoine Muselle

Depuis les premiers actes des gilets jaunes, j'ai écrit plusieurs articles, jamais publiés pour diverses raisons. Ils le seront peut-être bientôt, peut-être jamais. Sur thème des gilets jaunes, il y a tellement à dire, sur tant de facettes.

Mais dans le cas où je ne publierai rien, il y a celui-ci dont je tenais à partager.

 

Le voici, à toi ami-e gilet jaune :

Manif gilet jaune - Paris. c.Antoine Muselle
Manif gilet jaune - Paris. c.Antoine Muselle

Merci gilet jaune,

 

Malgré deux longues années, tu es toujours au combat.

Tu as vu tes camarades se faire contrôler, fouiller par dizaines de milliers, se faire arrêter et condamner par milliers, enfermés derrière les barreaux par centaines.

Mais tu es toujours là. Merci.

Tu as vu d'autres de tes camarades se faire éborgner, mutiler. Des centaines de blessures en tous genres.

Mais tu es toujours là. Merci.

Tu as vu le sang, les larmes. Tu as respiré les gaz lacrymogènes, suffoquant, pensant mourir asphyxié, vomissant. Tu as senti l'odeur de poudre des grenades, ton cœur s'est arrêté un instant à chaque explosion.

Mais tu es toujours là. Merci.

De Rennes, Marseille, Toulouse, Lille, après une semaine de travail, tu faisais la route, chaque samedi, condamnant ton repos physique et moral du week-end, tes passe-temps, ta famille et tes amis.

Mais tu es toujours là. Merci.

Parfois en galère d'argent, tu condamnes tes derniers sous pour rejoindre à chaque fois la capitale, ou la ville d'action et manifestation de ta région.

Mais tu es toujours là. Merci.

Les médias t'ont fait passer tout d'abord, pour un égoïste sans amour pour ta planète ni conscience écologique. Puis pour un dangereux nazillon d'extrême droite. Ensuite pour un dangereux zadiste d'extrême gauche. Enfin d'antisémite, puis de complotiste. Avant de t'insulter de casseur décérébré sans projet.

Mais tu es toujours là. Merci.

 

Interpellation par la police nationale. Paris. c. Antoine Muselle
Interpellation par la police nationale. Paris. c. Antoine Muselle
Manifestant en pleur dans les lacrymos. Paris. c Antoine Muselle
Manifestant en pleur dans les lacrymos. Paris. c Antoine Muselle
Interpellation par la police nationale. Paris. c. Amandine Quentin
Interpellation par la police nationale. Paris. c. Amandine Quentin
gilets jaunes dans les nuages de lacrymogènes. Paris. c Antoine Muselle
gilets jaunes dans les nuages de lacrymogènes. Paris. c Antoine Muselle

Merci d'avoir pu démontrer la médiocrité de nos médias. Leurs manipulations et mensonges.

Merci d'avoir révélé le vrai visage de notre gouvernement, et ce dont il est capable face à son peuple.

Merci d'avoir levé le voile sur la police et ses dérives.

Merci d'avoir prouvé que la liberté d'expression en France n'existe pas.

Merci d'avoir rappelé au "haut monde" que le bas peuple s'intéresse à la politique.

Merci de nous avoir regroupés, reconnectés, nous ne sommes plus seuls en lutte.

Merci d'avoir montré que nous n'étions pas que touristes à Paris, mais Citoyens. Que nous pouvions nous réapproprier les bâtiments. Car ces monuments parisiens ne sont pas seulement notre passé, mais aussi notre présent.

Merci d'avoir redonné de l'énergie.

 

Merci d'avoir démontré que c'était possible.

 

 

Merci d'avoir fait trembler ceux d'en haut.

Gilet jaune brandissant un drapeau "Liberté Egalité Fraternité Mon Cul !!!" - Paris . c. Antoine Muselle
Gilet jaune brandissant un drapeau "Liberté Egalité Fraternité Mon Cul !!!" - Paris . c. Antoine Muselle
Agents de la police nationale en civil. Lbd, grenade, matraque et gazeuse. Paris. c. Antoine Muselle
Agents de la police nationale en civil. Lbd, grenade, matraque et gazeuse. Paris. c. Antoine Muselle
Unité de Brav-m. Paris. c. Antoine Muselle
Unité de Brav-m. Paris. c. Antoine Muselle
Unité de gendarmerie. Place de l'étoile. Paris. c. Antoine Muselle
Unité de gendarmerie. Place de l'étoile. Paris. c. Antoine Muselle

Quelques derniers remerciements, plus personnel, qui me feront du bien d'écrire.

 

Merci à tous ceux qui m'ont fait sourire dans ces moments de combat.

Je pense à ces deux hommes jouant assis au milieu de la foule, une partie d'échec, alors que nous étions nassés par la police depuis des heures. Ou toi qui jouais une musique de vacances au ukulélé, en pleine émeute, parmi les cris et les grenades.

Merci à tous ceux venus en mon aide alors que vous ne me connaissiez pas.

Merci à vous pour les sérums phy, pour les masques, merci à vous d'avoir ouvert des portes pour se réfugier. Merci de m'avoir relevé, épaulé, soutenu, poussé, tiré, aidé instinctivement tout simplement.

Souvent dans ces moments, où l'on ne voit même pas le visage du camarade qui nous a aidé, nous n'avons tout simplement pas le temps de dire merci. Alors merci à vous tous.

Merci aux éclaireurs, merci aux streets médics, merci aux ravitailleurs, merci aux musiciens qui savent motiver. Merci à ceux qui m'ont offert à manger et à boire dans les moments de besoin. Merci pour vos échanges, débats, conseils de lectures, rires, décisions, partagés. Merci pour les slogans, les peintures et vos créativités. Merci aux journalistes indépendants et streets press. Merci à ceux qui prévenaient des avancées des forces de l'ordre afin de s'organiser. Merci pour les barricades dressées pour nous protéger des tirs. 

Merci à tous, merci à toi qui bat le pavé cherchant la plage. 

Manif gilet jaune - Paris. c.Antoine Muselle
Manif gilet jaune - Paris. c.Antoine Muselle

Le mouvement gilet jaune approche à sa fin, non pas, par manque de détermination, mais par principe de début et de fin,

d'évolution, de renaissance, de révolution, de changement perpétuel, d'amélioration.

 

Gilets jaunes, vous n'avez pas planté une graine pour le futur. Mais toute une forêt pour demain.

 

Comprenons de nos erreurs, de nos faiblesses comme de nos forces et nos réussites.

Reprenons le combat différemment, mais toujours plus fidèlement.

Et je sais, que de la prochaine lutte, révolte, résistance, tu seras là, encore et toujours là. Merci.

 

Et à demain.

 

Arc de triomphe. Paris. c.Antoine Muselle
Arc de triomphe. Paris. c.Antoine Muselle
Arc de triomphe. Paris. c.Antoine Muselle
Arc de triomphe. Paris. c.Antoine Muselle

Tour Eiffel . Gilet jaune. c . Antoine Muselle
Tour Eiffel . Gilet jaune. c . Antoine Muselle

Commentaires: 0

Nous suivre en direct :

Découvrir le magazine :

Faire un don sur Tipeee :

Voyagez en photo sur :