Organiser son voyage


 Organiser un voyage ou un tour du monde n'est pas si compliqué que ça, à partir du moment où nous faisons les étapes de base comme il faut et dans le bon ordre.

 

Parlons ensemble du budget, itinéraire, visa, billet d'avion et le sac.

 

1ère étape

 Budget :

 

Le budget va déterminer le type de voyage. Dans le budget vous devez compter l’avion, la vie sur place mais aussi le passeport, les visas, les vaccins, le matériel de voyage, le matériel informatique…

 

Pour ce qui est du budget sur place, je regarde sur internet, guides, forums le prix moyen d’une nuit, d’un repas, des déplacements, des entrées des visites et j’essaye de faire un prix moyen d’une journée en fonction du pays.

 

Pour cela vous pouvez utiliser plusieurs sites qui essayent de faire un prix moyen par jour en fonction du pays en sondant les voyageurs.

 

  • Evidement si vous avez un petit budget, préférez les basses saisons.

 

  • Avant de partir prenez rendez vous avec votre banque et négociez pour annuler les frais de retrait à l’étranger. Certaines banques le font pour les moins de 25 ans.

 

  • Pour moi, un tour du monde en moyenne sur place coute 15 000€ pour  se faire plaisir je pense. Mais tout dépend de chacun, en routard on peut faire pour beaucoup moins, en mangeant et dormant dans de beaux hôtels, beaucoup plus.

 

  • Voyager à plusieurs coute moins cher. Si vous êtes seul en voyage, mais ouvert à la rencontre, partager votre chambre d’hôtel et vos trajets vous fera faire des économies.

 

  • Pour les serrés du budget, il existe des plateformes internet sur lesquelles des gens se proposent pour héberger gratuitement les voyageurs comme couchsurfing.

 


2ème étape

 Itinéraire : Une fois que vous avez choisi une durée de voyage, tracez un itinéraire grossier des pays par lesquels vous voulez passer.

 

  • Ne pas faire un itinéraire trop précis histoire de laisser de la place à l’imprévu et aux rencontres. La plupart du temps l’itinéraire n’est pas respecté ou fini par être modifié. Faire un itinéraire rapide des régions par lesquelles on veut passer.

 

  • Mieux vaut viser peu de pays que trop. Un minimum de 3 semaines pour moi est nécessaire dans un pays pour le découvrir un minimum. Ne pas trop se presser est la clé pour profiter.

 

  • Vérifier le climat avant de partir afin d’adapter votre itinéraire. Attention, Juillet et Aout sont deux mois difficiles niveau climat dans une bonne partie du monde.

 

  • Faites un itinéraire adéquate avec votre budget, si votre budget est serré, évitez les longs trajets qui mit bout à bout coutent un bon billet !

 

Voici quelques sites sur lesquels vous pouvez avoir un aperçu du climat avant de partir: partir.com et quandpartir.com

 

 


3ème étape

Pour les visas :

 Vérifiez avant de partir sur internet si vous avec besoin d’un visa pour rentrer dans le pays où vous vous rendez. Certains pays ne demandent pas de visa, d’autres vous le font gratuitement ou payant en arrivant à l’aéroport ou frontière instantanément. D’autres en revanche demandent un visa à avoir avant le départ, dans le cas contraire on vous refusera de monter dans l’avion au départ.

 A vérifier aussi, certains pays ne demandent pas de visa pour 30 jours mais demandent une extension pour rester plus (payante ou gratuite).

 

Pour voir en temps réel la situation des demandes de visa j’utilise la plateforme action-visa.

  • Attention, certains visas peuvent mettre jusqu'à 5 semaines à se faire.
  • Deuxième attention, vérifiez que votre passeport soit encore valable 6 mois après le retour de votre voyage. Certaines frontières pourraient vous empêcher le passage pour ce problème de délai.
  • Dernier attention, certains pays demandent un billet d'avion aller retour pour pouvoir rentrer. Un billet qui prouve que vous sortirez du pays avant la date maximum autoriser. Dans le pire des cas si vous n'avez qu'un billet d'entrée, faites un faux billet de sortie.

4ème étape

 Choisir son billet d’avion :

 

Bien choisir son billet d’avion est une étape importante surtout si on à un budget serré car avec un minimum de petits trucs à savoir et une bonne recherche, on peut économiser des dizaines voir centaines d’euros sur un billet !

Les billets Tour du Monde,

 

Si vous partez en tour du monde, sachez qu’il existe des billets d’avion « tour du monde ». C’est ce que j’ai pris pour mon premier tour du monde. Ce sont des lots de billets d’avions pour pas cher. Aujourd’hui il existe plusieurs agences qui s’occupent de ça proposant tout types de lots ( tour du monde, tour d’Europe, d’Afrique …) avec certaines agences vous pouvez même faire votre propre trajet.

 

  • Les points pour : Pas cher, une fois acheté plus besoin de stresser du voyage .

 

  • Les points contre : Cela implique le fait de devoir respecter le trajet à la lettre et dans les dates.

 

Conclusion : Pour un premier tour du monde c’est pas mal. Mais n’ayant pas respecté tout les vols, je décide désormais de voyager au jour le jour en achetant mes billets sur le coup. De plus à force de chercher des billets d’avions sur internet, les prix que je trouve par moi-même sont égaux voir un poil inférieur que les agences. Donc pratique pour le voyageur qui débute, contraignant pour le voyageur lancé.

 

A savoir quand vous cherchez un billet d’avion :

 

  • Tout bête mais réserver son vol en ligne et ne pas passer par une agence pour économiser leur taxe.

 

  • Dans un premier temps, faire la recherche sur un comparateur de vols, et voir en moyenne le prix du billet. Surveillez et choisissez une des compagnies les moins cher. Recommencez la recherche maintenant directement sur le site de la compagnie, les prix sont parfois un peu plus bas.

 

Pour ma part j'aime chercher avec Google flight

 

  • Lors de vos recherches n’hésitez pas à cocher la case « dates flexibles ». Le comparateur s’adaptera à quelques jours près pour vous trouver le moins cher. Si elle y est, cochez aussi la case « aéroports flexibles ». En effet, durant vos recherches, n’hésitez pas à modifier les aéroports de départ ou d’arrivée. Par exemple pour l’Inde partez plutôt de Londres, mais pour l’Amérique centrale plutôt de Madrid. Le prix dépend beaucoup du nombre d’avions par jour par correspondance.

 

  • Evitez de partir un Lundi, Samedi, Dimanche, jour férié ou vacances scolaires. Les jours les moins chers étant le Mardi Mercredi Jeudi.

 

  • Le meilleur moment pour réserver votre billet est environ de la 8ème semaine à la 6ème semaine avant le départ. Ou alors  le jour même ou la veille, avec les billets dernière minute qui offrent parfois de bonnes occasions !

 

  • Lorsque vous avez trouvé votre compagnie puis vos dates, guettez votre billet. Lorsque le billet est à votre avis au meilleur de son prix, essayez de changer de connexion internet (IP) pour le réserver. Si vous ne pouvez pas, effacez votre historique et cookies car chaque recherche est retenue, et lorsqu’une de vos recherches se répètent souvent, ils savent que vous vous intéressez fortement au billet et l’augmentent.

 

 

Attention au SURBOOKING !

Il y a 2 ans, Amandine et moi avions achetés des billets d’avion pour la Jamaïque. Tout se passe bien, notre ami nous dépose à Charles de Gaulles.  Nous arrivons au comptoir de la compagnie, le jeune homme bip nos billets, enregistre mon sac puis me demande où nous voulons nous asseoir dans l’avion. Alors que je lui réponds que si un hublot est disponible se serait super, son visage change d’expression et là monsieur nous annonce tout naturellement qu’il n’y a plus de place dans l’avion. N’ayant pas le choix je lui demande à quelle heure est le prochain vol. Il me dit qu’il y en a un dans la soirée puis m’annonce le prix du billet ! Quoi ?! Je lui explique qu’on ne va pas re-acheter un billet alors que nous en avions un ! Puis je lui demande comment ça se fait qu’il n’y a plus de place alors que nous avons nos billets !

 

Et la Moôosieur nous explique le fameux surbooking. Cela consiste au fait que certaines compagnies vendent plus de billets sur internet que de places disponibles dans l’avion pour éviter des pertes en cas d’annulation de certaines personnes. Les premiers arrivés sont les premiers assis.

 

Dans le cas où vous feriez face à ce cas, la compagnie se doit de vous placer sur le vol suivant sans que vous ne payez quoi que ce soit (et peut même vous payer l’hôtel si le vol n’est que le lendemain) ou alors vous décidez de ne pas partir plus tard, d’annuler votre billet et vous serez rembourser.

 

Dans les deux cas, le guichet doit vous présenter et vous faire remplir une « Attestation de non vol ».

 

Sauf que je sais tout ça grâce à internet mais le jour du départ pour la Jamaïque je ne connaissais même pas le surbooking. Résultat, l’homme au guichet voyant mon ignorance, il s’est retenu de me parler de l’existence de cette attestation de non vol.  Nous laissant pour seul choix que d’acheter à nouveau un billet.

 

Ne voulant pas marcher dans leur arnaque nous poussons scandale, aucun responsable ne veut se montrer.  Nous faisons tous les guichets mais tout le monde nous ignore. L’histoire se finit quand la police vient nous sortir de l’aéroport.

 

Furieux en rentrant à la maison je fais des recherches sur le net et apprend tout ça. De plus je découvre que Delta Airline la compagnie avec la laquelle nous avions réservé (qui n’a jamais répondu à nos mails)  à l’habitude d’utiliser le surbooking mais encore plus de ne pas proposer d’attestation de non vol. Clairement du vol oui, alors si vous prenez Delta Airline méfiez vous et surtout venez longtemps à l’avance ! Et si un jour on vous dit « surbooking » dites « attestation de non vol » !!!!!

 


5ème étape

Son sac :  En général je voyage avec deux sac à dos. Un gros sac dans le dos avec tous mon matos de voyage. Un petit sac devant ou à la main avec le matériel électronique et affaires qui craignent (passeport, carte bancaire, argent, appareil photo, ordinateur ..).

 

En effet souvent nous nous retrouvons séparés de notre sac (durant les trajets etc …) alors mieux vaut avoir avec soi ses affaires de valeurs.

 

Parfois lorsqu’on attache votre sac sur le toit du bus, ils appuient comme des dingues sur le sac pour le tasser, donc si l’ordinateur est dedans il ne fera pas bonne mine. Encore moins si pendant les heures de trajet sur le toit il pleut !

 

  • D’ailleurs, il existe des emballages k-ways pour sac, pas mal pour ce genre de trajet sous la pluie ou dans la poussière qui s’infiltre partout dans les sacs.

 

  • J’évite d’avoir un sac de couleur flash et trop visible pour ne pas attirer l’attention sur moi.

 

  • En général, 50/60 L pour le sac à dos est suffisant, 15/20 L pour le sac avant. Un sac trop gros (80/100 L) pour ma part est un peu trop encombrant et pas pratique pour rentrer dans les bus, se déplacer des les trains ….

 

  • Evitez de faire un sac trop lourd, pesez le avant de partir. Pour ma part je ne dépasse jamais les 12kg sinon cela devient lourd à porter toute une journée.

 

  • On à tendance à partir avec trop d’affaires et au final on s’en débarrasse au fur et à mesure du trip.

 

  • Pensez à laisser un peu de place dans votre sac pour les souvenirs que vous ramènerez !

J'espère vous avoir donner un maximum d'info utiles, sinon n'hésitez pas à poser des questions. Pour finir l'article je vous partage les statistiques d'un Tour du monde réalisées par ABM.

 

Pour plus d'informations sur tout et n'importe quoi dans le monde du voyage je vous conseille d'ailleurs de jeter un œil sur leur site qui est bourré d'informations : tourdumondiste !


Écrire commentaire

Commentaires : 0

faire un don sur Tipee :